4-5 février 2006
Igloo dans le Muotathal
Silberen (2319m)

Non superstitieux, nous étions 13 au départ de cette randonnée, emmenés par Fred et Laurence.

Nous sommes passés au départ près de l'entrée de la célèbre grotte du Holloch vers laquelle 2 spéléos se dirigeaient:

Puis nous avons remonté une route verglacée, suivie d'un chemin enneigé... jusqu'à un tunnel!

Le cadre de stalagtites de glace y était très esthètique.

Mais une patinoire inclinée nous a posé alors quelques problèmes!
Le passage le long de la paroi restait délicat.

Cindy s'est fait une belle entaille au front lors d'une glissade.

J'ai du sortir mon paquet de bandelettes collantes "stéristrip" pour la 2e fois en 10 ans (rassurez vous le paquet bien refermé et resté à l'abri des microbes au centre, semble avoir conservé ses vertus médicales)

La corde posée pour la redescente vers la "blessée" était bien pratique pour remonter.

Finalement c'est un incident avec plus de peur que de mal.

Arrivés au soleil au dessus de la couche de stratus plafonnant vers 1200m, nous nous attelons à la tache de réaliser 2 gros igloos.

La technique est celle du tas de neige (+ sacs recouverts d'une bache) dont on va tasser la couche extérieure avant de creuser pour réaliser une chambre à l'intérieur.

Après 3 à 4 heures de travail, les igloos seront prèts pour le coucher du soleil.

Et nous pouvons nous y installer pour manger.

Après une certaine attente car la cuisson des pates est lente en altitude...

 

Puis Bertrand nous fait gouter son saucisson au chocolat au milieu de gateaux divers amenés par les différents participants.

 

Puis les duvets sont installés pour la nuit qui ne sera pas trop inconfortable. Nous avons assez de place et la température est positive de 4 à 5 ° à l'intérieur de l'igloo.

Nous restrerons au chaud jusqu'à ce que le soleil pénètre dans l"entrée.

Le lendemain les igloos passent un test de résistance.
Cindy est décorée pour son courage, meilleure pelleteuse, au sommet d'un igloo par Fred et Laurence.
Nous partons en randonnée.
Dans le paysage karstique vallonné de la région.
.

Le groupe va s'arrèter vers midi au dessus de la limite des arbres
Je poursuivrai jusqu'au sommet débonnaire mais fastidieux à atteindre du Silberen à 2319m.

D'ou l'on domine la vallée de Muotathal et sa mer de nuages.


Cliquez sur l'image pour un panorama 360°

Le retour vers Montbéliard sera long car du fait de la situation de stratus, pour éviter la pollution, la vitesse est limitée à 80km/h sur les autoroutes et de plus un bouchon nous a retardé avant Bale!

Mais nous avons fait le plein de soleil en altitude et nous nous sommes bien délassés des tracas quotidiens!

Retour page précédente retour

Photos: Daniel Nardin